LA COTE SUD JUSQU’A VIK

Redescendons vers le SUD afin de retrouver la nationale 1 et en passant près du volcan HEKLA, le volcan le plus actif de l’ISLANDE, en général tous les 10 ans, mais pas depuis 2000. HEKLA veut dire « capuchon » à cause des nuages toujours présents.

A quelques encablures d’ici se trouve SELJALANDSFOSS de 65 mètres de haut, derrière laquelle on peut passer.

Après avoir rattrapé la nationale 1, une vieille connaissance européenne nous rappelle qu’un volcan islandais n’est pas inoffensif, il peut clouer les avions au sol. vous vous souvenez de l’ EYJAFJALLAJOKULL , la terminaison JOKULL signifie glacier. C’était en 2010. Aujourd’hui c’était brumeux.

Encore une chute, SKOGAFOSS d’une hauteur de 62 mètres avec un fort débit.

Petit aperçu du glacier MYRDALSJOKULL

L’arrivée à VIK, sous la pluie, est généralement une étape car on y trouve à se loger et à manger.

FAUNE ET FLORE ET PARTICULARITES

Tout d’abord les chevaux, ils sont tous de pure race. Si un cheval quitte l’ISLANDE il ne peut plus revenir c’est la garantie pour sauvegarder la race.

Autres incontournables, les moutons. De nombreuses espèces aux laines différentes. sachez que vous serez l’unique responsable si vous renversez un mouton sur la route.

Charmants oiseaux migrateurs, en ce mois d’août, les macareux s’apprêtent à partir au chaud.

Les majestueux cygnes chanteurs.

Quelques fleurs s’immiscent entre les coulées de lave et la roche.

Avec cette activité volcanique souterraine, les sources d’eau chaude prolifèrent sur toute la surface du pays. Cela permet de développer des ensembles de serres où l’on peut cultiver tout ce qu’on veut, de la tomate à la banane. Détrompez vous ! elles sont peut être meilleures qu’une tomate marocaine ou sud espagnole et qu’une banane de mûrisserie.

LE CERCLE D’OR

En partant sur la nationale 38, plein est de REYKJAVIK, nous arrivons à THINGVELLIR. Comme vous pouvez le voir sur la photo, l’alphabet islandais nous offre des lettres qu’on ne connait pas. Ce P, avec cette barre verticale qui se prolonge vers le haut, ressemble vaguement au TH anglais.

THINGVELLIR signifie « plaines du parlement ». Nous sommes ici, dans le berceau de la première démocratie au monde, et de son parlement à ciel ouvert, l’ALTHING. C’est en 930 que tout a commencé, toutes les tribus de l’île se réunissaient pour décider des grands changements de l’ISLANDE, comme la christianisation en l’an 1000 ou les conflits politiques pour le transfert du pouvoir vers la NORVEGE ou le DANEMARK au XIIème siécle.

Le site est immense et le visiteur peut se promener au milieu des cascades, des concrétions et des rives du lac.

C’est ici également, que l’on voit le mieux cette faille née de l’écartement des plaques tectoniques, qui séparera l’île dans quelques milliers d’années.

GEYSIR, est un champ géothermique d’une grande activité souterraine. Les sources chaudes et même très chaudes, sont expulsées de terre en geyser comme une cocotte minute. Sur ce site il y avait 2 gros geysers, GEYSIR et STROKKUR, A la suite d’un séisme GEYSIR a cessé son éruption en 2000.

STROKKUR en 4 étapes, le phénomène se répète toutes les 4 à 5 minutes

Et pour clore ce CERCLE D’OR, GULLFOSS chute d’eau impressionnante de 32 mètres de haut, mais qui n’est pas celle qui a le plus fort débit. La terminaison FOSS veut dire « chute ».

ISLANDE REYKJAVIK

L’ISLANDE, comme on le voit partout en titre, est une terre d’eau, de glace et de feu. On y trouve le plus grand glacier d’EUROPE, la plus puissante chute d’eau d’EUROPE, la plus grande activité volcanique d’EUROPE. L’ISLANDE a aussi la particularité d’être située sur 2 plaques tectoniques, l’américaine et l’eurasienne, ce qui implique que l’île se fissure en deux au rythme de 2 centimètres par an. Cette faille permet les remontées de magma et les différentes éruptions des 130 volcans actifs qu’elle abrite.

A noter que seulement 1% des terres sont cultivables, 20% de pâtures pour le bétail et le reste ne sont que champs de lave, glaciers, lacs et déserts de sable ou de pierres.

Ce road trip islandais s’est fait en grande partie sur la nationale 1 qui fait presque le tour du pays, car l ‘intérieur est hostile. Il y aura quelques écarts sur les fjords de l’EST et de l’OUEST.

ISLANDE. REYKJAVIK

REYKJAVIK, la capitale la plus septentrionale du monde, considérée comme la ville la plus verte du monde. Je vois que vous doutez ! 220 000 habitants avec l’agglomération, les 2/3 de la population de l’île, on y compte 410 M2 d’espaces verts par habitant.

En 874, les premiers colons norvégiens, emmenés par INGOLFUR ARNASSON, sont venus s’installés à REYKJAVIK.

LEIF ERIKSON (970-1020) fut un explorateur islandais, il a été le premier européen à avoir mis le pied en AMERIQUE du NORD, bien avant C.COLOMB.

Autre personnage important islandais, JON SIGURDSSON (1811-1879), le père de l’indépendance islandaise, qui lutta contre l égémonie de la constitution danoise qui régissait le pays.

Cette statue se tient face à l’ALTHING, le batîment renfermant le parlement.

La résidence du premier ministre est en pleine ville et n’est pas sécurisée.

D’autres statues très originales parcourent la ville, l’hommage aux pécheurs, le bureaucrate inconnu, le cône noir symbole islandais de la désobéissance civile, ce cône qui fend la dureté et l’immobilisme capitaliste. Je vous rappelle que le peuple islandais a obligé son gouvernement à ne pas régler la dette en 2008 2009.

Parcourons quelques endroits incontournables

LE PERLAN, C’est un batîment avec un dôme construit sur la plus haute colline de la ville. C’est un musée sur la faune, la flore, la géologie et la glaciologie. C’est aussi une terrasse qui permet d’embrasser la ville à 360°.

LE HARPA, salle de concerts et opéra de REYKJAVIK.

LE VOYAGEUR DU SOLEIL (solfar en islandais) OU LE DRAKKAR est une sculpture en acier, rappelant un bateau viking mettant cap sur le soleil couchant.

Dernier monument et non des moindres, LA HALLGRIMSKIRKJA, la cathédrale lutherienne de REYKJAVIK, imposante, rappelant les orgues de basalte nombreuses dans le pays.

REYKJAVIK du haut de la cathédrale

et quelques images typiques. Les fameux pulls de laine de mouton islandais, car ici tout le monde tricote.

PARC KRUGER suite

Vous pouvez parcourir le parc KRUGER en toute liberté, mais ne vous éloignez pas de votre voiture, c est a vos risques et périls. Vous pouvez voir très facilement de nombreux animaux, et s amuser à reconnaître les antilopes. Impalas, stenboks, springboks, nyalas, koudous et autres.

Une curiosité, cet oiseau bizarre, la CIGOGNE A BEC DE SELLE.

Les gros mammifères

Et autres

PARC KRUGER.

Le PARC KRUGER est situé à l’extrême EST de l’Afrique du Sud, à la frontière du MOZAMBIQUE et a une superficie de 20000 km2, soit à peu prés ISRAËL.

Le PARC KRUGER possède 21 camps de repos affiliés au Parc et 17 lodges privés qui, à l’aide de rangers et de guetteurs vous permettent d’apercevoir le BIG FIVE.

Le BIG FIVE sont les 5 mammifères les plus dangereux pour un homme à pied dans la brousse. Rhinocéros, éléphant, léopard, lion et buffle.

PROVINCE DU MPUMALANGA.

La province du MPUMALANGA est une province de l’est de l’Afrique du Sud, comprise entre PRETORIA la capitale, et l’océan indien ou plus précisement le fameux parc KRUGER.

Après avoir attérri à NELSPRUIT, nous remontons, plein Nord sur SABIE, GRASKOP et PILGRIM’S REST, une ancienne ville minière aurifère.

En continuant vers le Nord, nous arrivons à BOURKE’S LUCK POTHOLES. POTHOLES veut dire marmites et on comprend très bien pourquoi. L’érosion due aux tourbillons incessants de la rivière BLYDE à modeler ces marmites circulaires.

BLYDE RIVER CANYON ET THREE RONDAVELS