CÔTE de BEAUPRE et l’ÎLE D’ORLEANS.

A ST ANNE DE BEAUPRE, il y a une réserve faunique, près du ST LAURENT, avec des petites randonnées de mon niveau. C’était parfait pour débuter la matinée. La réserve faunique du CAP TOURMENTE, est une pause migratoire pour les oies des neiges. Leurs aires de nidification est au printemps en ARCTIQUE, elles migrent pour aller passer l’hiver aux états unis, en Virginie précisément. Elles s’arrêtent sur le ST LAURENT car elles y trouvent une herbe spéciale, qui leurs redonnent la force de continuer.

 

Une oie des neiges a une envergure de 1m50. Un papillon et peut être un bihoreau, sous réserve.

 

Les chemins pédestres de CAP TOURMENTE

 

Un petit passage sur l’île d’ORLEANS, et sur le pont qui la relie à la côte. Au fond, les buildings de QUEBEC CITY.

 

L’île d’ORLEANS est le verger de la région, on y produit des fraises, des pommes, du vin, le fameux ICE WINE, et surtout l’excellent sirop d’érable. Et c’est très compliqué de faire du sirop d’érable. Déjà, il faut trouver l’érable. Dans cette érablière il y en a 6000.

il y a 2 méthodes de ramassage, l’ancienne et la nouvelle.

L’ancienne, le seau de 5 litres. La nouvelle, un réseau de tubulures et de tuyaux et des pompes.

La production s’étale entre mars et avril. Il faut du gel la nuit et un réchauffement la journée pour que l’arbre fournisse 5 litres d’eau d’érable. L eau d’érable contient 2% de sucre, donc il faut concentrer cette eau en la réchauffant. 45 litres d’eau d’érable produisent 1 litre de sirop. Ce processus doit se faire dans la journée de ramassage. Sachant que l’année dernière il est tombé 4,5 mètres de neige sur la saison, que le ramassage se fait en raquettes, on se rend compte que c’est difficile pour se créer un revenu d’appoint car on ne vit pas du sirop d’érable.

Cette eau d’érable récoltée arrive à la cheminée, une cheminée très haute pour avoir un énorme tirage, grâce au vent.

On peut voir les bacs où l’eau d’érable au fur et à mesure se transforme en sirop, sous l’effet de la chaleur.

La tire d’érable est une spécialité et une tradition incontournable du QUEBEC. De l’école primaire jusqu’à l’université, tout est organisé pour la tire d’érable.

Comme vous pouvez voir sur la photo, la tire d’érable est le fait de faire couler du sirop d’érable sur la neige, pour qu’il se fige, et le manger comme une sucette.

les pommiers et la vigne

De l’autre coté la côte de BEAUPREP1040658

Publicités

4 réflexions au sujet de “CÔTE de BEAUPRE et l’ÎLE D’ORLEANS.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s