NORMANDIE 3 sept 21

Après ROUEN, nous prenons la direction de DIEPPE, pour commencer cette route côtière que l’on appelle la CÔTE D’ALBATRE.

DIEPPE.

C’est toujours la plage la plus proche de PARIS, mais la doyenne des stations balnéaires françaises a bien pali. Son port qui autrefois, était axé sur la pêche et les épices, n’abrite plus que les rotations des ferries.

Entre les falaises EST et OUEST l’immense plage de galets.

FECAMP.

Ancienne capitale des terre-neuvas pour la pêche à la morue, son port désormais se tourne vers la plaisance.

Sa plage de galets et sa falaise jusqu’au village d’YPORT.

Son palais BENEDICTINE, comme son nom l’indique, c’est ici que l’on fabrique et distille le nectar de 27 plantes et épices.

YPORT.

Beaucoup moins touristique que ses voisines d’est et ouest, YPORT coincé entre 2 falaises, n’en est pas moins charmant et paisible. Le retour des caïques sur la plage est plus pour le folklore que pour la pêche intensive.

et FECAMP vue de YPORT et ses fameuses cabines de plage.

ETRETAT.

Tout le monde a vu ces falaises, au moins en photos, mais le réel reste magique et impressionnant. De la porte d’amont à l’EST et sa NOTRE DAME de la GARDE à la porte d’aval et à la MANNEPORTE la beauté des lieux vous saisit. La nature, sans la main de l’homme, peut façonner des oeuvres extraordinaires.

La porte d’amont.

La porte d’aval

La Manneporte

Et d’autres vues…

Le choix fut fait de faire l’impasse sur LE HAVRE.