« J’IRAI FLANER SUR VOS TOMBES ». SUISSE. CHAPÎTRE 2

AUDREY HEPBURN à TOLOCHENAZ.

Née d’une baronne et d’un banquier nazi, Audrey a une santé précaire. Elle veut devenir danseuse et fait des régimes draconiens. Elle part pour l Angleterre et devient mannequin puis comédienne.

A 24 ans elle décroche l’Oscar de la meilleure actrice pour « Vacances Romaines ».

A contre courant de tous les standards de l’époque, elle est gracile, glamour, mutine, mélancolique aussi, égérie de la maison GIVENCHY. Je ne suis pas fan du genre mais « My Fair Lady » reste le sommet de la comédie musicale américaine de l’époque.

En 1963, elle s’installe à TOLOCHENAZ dans sa maison qu’elle nomme « La Paisible » et en 68 elle arrête sa carrière

Elle fait encore quelques apparitions cinématographiques, mais se consacre corps et âme à l’enfance en étant ambassadrice de l’ UNICEF pour l’Afrique et l’Amérique Latine.

C’est dans cette maison qu’elle meurt en Janvier 1993. Elle est inhumée dans le minuscule cimetière de la ville, dans une tombe très sobre.

UGO PRATT à GRANVAUX.

Un des plus grands auteurs de Bandes Dessinées, qui a puisé son inspiration dans ses voyages, ses aventures, ses rencontres, sa poésie, sa mélancolie.

En 1967 il crée « La ballade de la mer salée » où dans un rôle secondaire apparait « Corto Maltese ». Plus tard « Corto » deviendra le symbole de son existence

C’est dans PIF GADGET n°58, de sensibilité communiste, que la première aventure de ce marin maltais est parue

29 aventures dont 14 albums s’en suivront. Ses aventures lui font parcourir le monde, comme son auteur.

Il se fixe à GRANDVAUX à coté de Lausanne où il s’éteint en août 1995. L’originalité de cette tombe, plus que sobre, reste ce pot de crayons rouillé surement déposé par un admirateur.