MUNCH

Devant le nombre de toiles extraordinaires de ce peintre, que l’on dit expressioniste, que j’aime beaucoup, et que j’ai vu aujourd’hui, j’ai décidé d’en faire un article séparé.

P1010996

Ses premières toiles sont « classiques ». Des autoportraits généralement, quand les peintres n’ont pas l’idée géniale.

Puis des sujets familiaux qu’il observe, et qu’il rend de façon très originale, où l’émotion de lit à chaque coups de pinceau. Par exemple la mort ou la maladie.

On lui reprochera sa violence, son hypersensibilité et la trop grande présence émotive des ses toiles.

P1010997

LA MORT DE MARAT qui n’a vraiment rien de commun avec le tableau de DAVID.P1020008

Typiquement de tendance fauviste

Sa Madonne d’une sensualité extrême.

P1020013

Devant toi la Madonne, je me mets à genoux, non pas pour prier çà j’en suis incapable, mais juste pour être à cette hauteur coupable, où ma bouche vient brouter ton superbe minou.

ENTRE L’HORLOGE ET LE LIT

P1010999

Et 2 autoportraits vieux

Et quelle ne fut pas ma surprise de me retrouver à la sortie du musée sans avoir  » LE CRI ». j’appris qu’il était à la national gallery d’OSLO. J’y suis parti, j’y suis rentré, j’ai fait le musée en courant pour me retrouver, enfin devant ce tableau sonore, ce cri perçant et admirable.

 

le-cri-de-munch

 

 

 

 

Publicités

1 réflexion au sujet de “MUNCH”

  1. Oui ce cri est stupéfiant, entre anxiogène, fascination et soulagement, mais je ne voudrait pas son état d’Ame … belle continuation et raconte encore, bisous

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s