POLOGNE 1

pays n° 8

Le 1er contact avec la POLOGNE par l’autoroute BERLIN WROCLAW fut rude. 50 kms de tôle ondulée, bitume rapiécé, çà fait drôle. Le second contact, est rude également, c’est la langue. Aucune racine latine ou anglo saxonne, le pôôvre mec du sud que je suis, est perdu.

Enfin il y a des cigognes, bonjour l’ALSACE.20180601_142633

Autour de WROCLAW, il y a les églises de la paix (Kosciol Pokoju). La première sur le chemin c’est celle de…

JAWOR.

L’ extérieur est tout en colombage contrastant avec la verdure du parc.

L’intérieur pouvait contenir 6000 fidèles, dans ce décor démesuré, ressemblant plus à un théâtre qu’à une église.

La seconde église visitée c’est celle de

SWIDNICA.

plus grande que JAWOR  avec un plafond à médaillons

Plus au sud, après KATOWICE…

AUSCHWITZ et BIRKENAU

Le seul commentaire non informatif que je pourrais faire, c’est qu’on a tout vu, tout lu sur la solution finale, sur tout son déroulement, mais quand vous venez ici, l’émotion vous submerge.

Auschwitz a une superficie de 6 ha, au départ fait pour les droits communs ou des prisonniers de guerre principalement polonais. Par la suite le camp devint camp de concentration et camp d’extermination.

P1010099

La porte du camp et son tristement célèbre slogan « ARBEIT MACHT FREI » le travail rend libre.

P1010097

La chambre à gaz et les granulés de ZYCLON B

La visite d HIMMLER en 1941 se rendit compte que ce camp était trop petit pour ces ambitions et il fit construire BIRKENAU 175 ha, à 3km de là.

BIRKENAU

P1010141

Plus de 100 000 prisonniers en permanence, dans 300 baraques. 4 fours crématoires où l’on pouvait brûler jusqu’à 5000 personnes par jour. Je ne sais pas si l’on peut faire une échelle dans l’atrocité, AUSCHWITZ est dans la mémoire collective, mais BIRKENAU reste le pire de tous les camps.

Le wagon symbolique, la rampe de sélection et les plaques des 24 nationalités des victimes, toutes avec les mêmes mots, sauf celle de l’ALLEMAGNE où la notion d’humanité n’est pas mentionné. ( ce sont les russes qui ont fabriqué ces dalles ).

Les ruines du four crématoire n°4

CRACOVIE (KRAKOW prononcer CRACOUF)

L’arrivée à CRACOVIE s’est passé dans un orage dantesque, quand tout à coup sur une entrée d’autoroute, la voiture qui était devant moi s’arrête au stop (oui en POLOGNE çà existe), moi je me suis arrêté dans son coffre. OUI ACCIDENT n° 2. enfin la voiture n’a rien mais il a fallu négocier pour éviter le constat polonais et surtout la police.

CRACOVIE donc, ville étudiante, donc très jeune et très gaie. Le quartier animé du RYNEK GROWNY, une des plus grandes places carrées d EUROPE avec ses 200 m de coté.

La HALLE AUX DRAPS est un ancien marché couvert qui se trouve au centre du RYNEK

P1010160

A l’intérieur de la halle, les commerces…

BASILIQUE SAINTE MARIE

P1010164

COLLINE DU CHATEAU WAWEL

C’était le centre politique et administratif du pays.

Une cathédrale et un château

C’est ici qu’est exposé « la dame à l’hermine  » de VINCI

Leonard-De-Vinci-La-dame-a-l-hermine--Portrait-de-Cecilia

LA VISTULE

P1010194

et les PIEROGI, espèce de raviolis frits fourrés à tout ce qu’on veut

P1010183

LANCUT ( prononcer ouantsoute)

Un peu plus près des étoiles ukrainiennes

A noter que cette ville est le centre névralgique de la production de vodka polonaise.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s